A nous le Japon!

Le legume du jour: la racine de lotus

Veggie of the day: lotus root

Aujourd’hui j’ai voulu essayer de cuisiner la racine de lotus. Ce légume a l’aspect bizarre peut se cuisiner de différentes  façons: en tempura, en chips, cru en salade…. et bien moi j’ai choisis saute au wok avec les ingrédients qui se trouvaient dans mon frigo!Cela donne un résultat craquant sous la dent et sucré.

Today I wanted to try cooking lotus root. This vegetable has a strange and fun appearance but is really versatile in the kitchen and can be done as a tempura, chips, eaten raw in a salad…. I decided to use what was in my fridge and see! It was pretty good, crunchy and sweet.

Le lotus est aussi un symbole que l’on retrouve beaucoup en Asie car il est associe au bouddhisme et est un signe de pureté. Au Japon, il est aussi traditionnellement mange a l’occasion du nouvel an.

The lotus root is also used as symbol throughout Asia, it’s usually linked to buddhism and has a purity meaning. In Japan, this root is traditionnally eaten for New Years.

Recette pour 2 personnes:/for 2

  • une racine de lotus/a lotus root
  • du gingembre frais/ fresh ginger
  • des oignons verts/green onions
  • huile de sésame/sesame oil
  • 2 gousses d’ail/2 garlic cloves
  • sauce soja/ soy sauce
  • poivre/pepper
  • 1 cuil a s de graine de sésame blanc/1 spoon of white sesame

Couper le lotus en fines lamelles. Le réserver dans un bol avec un peu de vinaigre et d’eau pour ne pas qu’il noircisse. Dans une poêle, ajouter l’huile, le gingembre râpé, l’ail et le lotus. Apres quelques minutes ajouter les oignons coupes très fins, le sésame, un peu de sauce de soja et un peu de poivre. Manger a température ambiante ou froid.

Cut the root in thin slices. Put in a bowl with with some water and some vinegar to avoid getting brown. In a pan, add the oil, the fresh ginger, the garlic and the lotus. After a few minutes add the onions thinly cut, the sesame, a little of soy sauce and pepper to taste. Eat room temperature or cold.

J’ai trouve cette pensee du poète haïkiste japonais sur le site Portail Japon, Nakumura Yutaka, qui explique: “les trous du rhizome étant ce qu’ils sont, c’est-à-dire du vide, du non-être, déguster de la racine de lotus, qu’on le veille ou non, c’est aussi croquer le néant avec”.

I found this quote (Portail Japon) from the Japanese poet Nakumura Yutaka which summons well lotus root I think: ” the holes of the root are what they are, empty, non- existent, eating lotus root, is whether we like it or not, crunching nothingness”.

3 responses

  1. Hummm, om etait a Uwajimaya samedi dernier et j’ai encore hesite a en acheter… la prochaine fois je saute le pas!!! merci pour toutes ces decouvertes!

    October 15, 2010 at 2:18 pm

    • takenoko

      il ne faut pas hesiter tu seras surprise! Est-ce que c’est cher a Uwajimaya? Je te conseille D’en acheter une petite pour commencer. Dis moi ce que tu en passes quand tu essayes!

      October 15, 2010 at 2:32 pm

  2. Je te tiendrai au courant! pour le prix je ne m’en souviens plus… mais je le noterai la prochaine fois🙂

    October 17, 2010 at 2:28 pm

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s