A nous le Japon!

Cuisine Japonaise

Sweeeet!

Lune d’automne -Fall Moon

Il y a de l’automne dans l’air! Hier soir, nous avons célébré Otsukimi, ou contempler la pleine lune. Cette tradition vient de l’époque de Heian 794-1185. Traditionnellement, on dépose des tsukimi dango, boulettes de riz et de l’herbe des pampas devant la lune que l’on déguste tout en appréciant sa beauté! On peut aussi déposer des produits de saison tels que des pommes de terre douce. Mon amie Akiyo,nous a apporte des confiseries qu’elle a acheté chez la célèbre confiserie Turuya de Kyoto que nous avons dégusté avant d’aller faire un tour dans le quartier pour voir la lune.

Ces confiseries en forme de lapin sont faites à partir de riz mochi pour l’extérieur et de pâte de haricot blanc a l’intérieur.  La tradition japonaise veut que les lapins vivent dans la lune!

Is it Fall already? Yesterday evening, we celebrated Otsukimi, the full moon viewing. The tradition dates to the  Heian era 794-1185.

Tsukimi traditions include displaying decorations made from Japanese pampas grass (susuki) and eating rice dumplings called Tsukimi dango in order to celebrate the beauty of the moon. Seasonal produce are also displayed as offerings to the moon like sweet potatoes. My friend Akiyo brought us some little rabbits that she had bought at the famous sweet shop Turaya from Kyoto. We had them before heading out to watch the moon.

The sweets are shaped as rabbits because according to the Japanese tradition, rabbits live in the moon. The sweets were made of mochi rice outside and white bean paste inside.

Advertisements

Voyage a Kyushu I-Hakata

Trip to Kyushsu I-Hakkata

Voici quelques photos de notre voyage improvise a Kyushu juste après le tremblement de terre en mars. Voyage improvise car nous n’avions pas vraiment l’intention d’y aller a ce moment la et l’ambiance y était un peu particulière. Pourtant les gens vaquaient a leurs taches quotidiennes mais l’inquiétude se faisait sentir lorsque d’autres étrangers venaient nous accoster en nous racontant comment ils avaient quitte Tokyo sans trop savoir ou aller et en attendant des jours meilleurs n’osant ni rentrer a Tokyo ni rentrer dans leurs pays…

Here are the pictures of our rather improvised trip to Kyushu just after the earthquake in March. It was unexpected because we didn’t plan to go anywhere around that time March, being not especially good for weather and the atmosphere was kind of peculiar. In Kyushu, People were going about their regular business like anywhere else in Japan, but the fear was openly coming from the foreigners that we could see walking in the streets. Some came and talk to us explaining that they had left Tokyo without really knowing where to go, not wanting to leave the country or going back to their own…

Comme tout ceci était assez stressant nous avons décidé d’utiliser les grands moyens et nous avons prit le shinkansen a Shin Kobe pour rejoindre Hakata, la ville adjoignante a Fukuoka au nord de l’ile de Kyushu. C’était ma première fois, et c’était plutôt sympa comme on s’en doute on va très vite, a peu près a 240–300 km/h, on ne voit pas grand chose du paysage du moins sur cette portion ouest mais nous étions a Kyushu a 2 heures alors!

This time was rather stressful so we decided to take the bullet train, shinkansen from Shin Kobe to get to Hakata, the city nearby Fukuoka in the North part of Kyushu island. It was my first time taking it, and it was quite nice and fast with a speed of about  149 to 186 mph, you can’t really see the landscape of the West stretch but we were in Kyushu un 2 hours!

Comme a notre habitude nous avons pas mal marche dans la ville et bien sur visite les incontournables temples et autres sanctuaires de la ville. Fukuoka est très agréable et facile a naviguer et bien desservi par le métro.

As usual, we walked into the city after a 2 hours train ride. We visited temples and shrines. The city of Fukuoka is very pleasant and easy to navigate since it has a subway  and private train lines that would take around.

Il est intéressant d’aller jeter un coup d’œil au sanctuaire de Kushida, si vous etes a Fukuoka pour aller y voir les chars décorés du festival Hakata Gion Yamakasa qui sont exposes le reste de l’année.

Kushida-jinja is home of the Hakata Gion Yamakasa Festival and  displays the floats year round.

Statue du dieu renard inari-dieu du riz.

Inari statue, the fox god of rice.

Jolie fontaine a Kushida.

Pretty fountain a Kushida.

Un autre temple qu’il faut visiter c’est le Tocho-ji qui a le plus grand bouddha assis en bois du Japon (11 mètres de haut, 30 tonnes).  Il est assez impressionnant et on peut même aller a l’intérieur et suivre un chemin dans le noir (genre Fort Boyard) ou l’on se tient a une corde contre le mur pour atteindre la salle du trésor!

Tocho-ji has the largest wooden Buddha in Japan.The carving of the statue started in 1988 and it took 4 years to finish. The statue is 36 feet in height and 30 tons in weight. Besides the statue is a treasure exhibition hall that you can reach by following a path in the dark with a rope against the wall, pretty scary stuff!

La spécialité de Fukuoka, c’est les ramens. Elles sont très connues a l’étranger ou elles sont malheureusement vendues déshydratées …Au Japon, elles font parties de la vie quotidienne de beaucoup de gens et en particulier des étudiants et des hommes d’affaires presses car un bol est en général préparé en moins de 10 mins et sont relativement bon marches (8 a 10 euros).  En tous cas, comme vous vous en doutez rien de vaut des fraiches. Celle de Fukuoka sont appelées Tonkotsu Ramen. C’est quoi la différence avec les autres? Et bien c’est le bouillon fait a partir de porc et qui est en général opaque et blanc. Elles sont servies avec un œuf molle, des tranches fines de porc, de l’ail  moulu, du gingembre et des algues séchées. Un VRAI delice. Durant les quelques jours que nous avons passes a Fukuoka nous avons mange des ramens tous les jours, et nous avons même été  au “ramen stadium” qui est un étage d’un bâtiment remplit de restaurants uniquement dédiés aux ramens.

The culinary speciality of Fukuoka is ramen. This dish is well known outside of Japan and you can find them most of the time as cup noodles…here there are part of regular people’s life and especially students and in a hurry business men. Indeed the bowl of soup is usually ready in about 10 min and are quite cheap ($10 to $12).  As you can guess, nothing is better than fresh ramen, In Fukuoka, the speciality is called Tonkotsu ramen. So what’s the difference? All is the broth I think, this one is made from pork and is quite opaque and white. They are served with a soft boiled egg, thin slices of pork, crushed garlic, ginger and dried seaweed. It’s real good! While we were in town we ate ramen everyday if it was only for Sam, he would have had them at every meal ;-). We tried the ramen stadium, a shopping mall floor full of ramen restaurant and here is what we got:

Hakatta Ramen!

A suivre, Voyage a Kyushu II- Kumamoto

Next to come, Trip to Kyushu II- Kumamoto


Le bœuf de Kobe

Kobe beef

Après 1 an a Kobe, nous sommes allés manger du bœuf de Kobe au restaurant pour notre anniversaire de mariage. Bien sur, il y a beaucoup de restaurants dont c’est la spécialité mais il faut voir les prix !!! Steakland est l’un des moins chers mais la viande y était bonne quoique l’ambiance assez kitch. Nous avons prit le menu bœuf de Kobe qui vient avec un bouillon, une petite salade, la viande et les légumes, un choix de riz ou de pain et une boisson pour un total de 4 900 yens par personne soit 44 euros. L’ambiance n’est pas très romantique mais si vous n’avez jamais essaye le style teppanyaki, c’est toujours intéressant. On vous assoit a un comptoir et le chef prépare devant vous les légumes et puis la viande. Nous avions déjà été mange une fois dans un restaurant de teppanyaki a Minneapolis ou le repas avait été un vrai chaud, avec des couteaux volants partout.

After 1 year in Kobe, we finally went to eat Kobe beef at the restaurant for our anniversary. Of course, it’s Kobe so there are tons of Kobe beef restaurants around and most of them are out of price! Steakland is a good cheaper option if you want to try, of course it’s really retro but… We took the menu that came with soup, a small salad, the meat, veggies, a choice of rice or bread and a drink (usually coffee or tea or juice) for a total of 4900 yens ($64).  The atmosphere is not really romantic but you sit at the counter and the chef prepares the veggies and the meat in front of you, teppanyaki style (on a hot grill). We had gone to a teppanyaki place in Minneapolis and the two are quite different, in the states it was all about the show, throwing knives around…

Alors le bœuf de Kobe c’est quoi et ça a quel gout?

Le bœuf de Kobe est une race élevée dans la préfecture de Hyogo. Elle est nourrit exclusivement a base de grains et de bière. La viande est donc marbrée de graisse ce qui rend la viande très tendre et non grasse. D’après ce que j’ai pu lire, les vaches reçoivent des massages quotidiens n’ont par soucis de bien être mais parce qu’il n’y a pas la place pour les faire gambader… Au niveau du gout, la viande est très bonne et très tendre même si j’aurais préféré qu’elle soit cuite a l’huile et non au beurre.

So what is Kobe beef and how does it taste ?

Kobe beef is exclusively raised in Hyogo prefecture. It is fed with grains and beer so the meat gets all marbled, tender and not fatty. According to what I read, the cows receive daily massage as well not because they are at the spa but because space is spare so they need to get their muscles moving. As far as taste goes, it was very tender for sure. However, I was a little disappointed because it was cooked in butter and I am not a fan of meat and butter but a lot of people love it.

Steakland Kobe

Addresse-Address:1-8-2 Kitanagasa Dori, Kobe

Metro-Subway: Hankyu- JR  Sannomiya

Tel- Phone: 078/332-1653


Comme si on y etait…

Just like being there…

A défaut de voyager et bien nous profitons un peu des restaurants dits “internationaux” de Kobe. Nous voila parti pour un hamburger qui faisait la une de mon magasine “Meets Regional” qui présente les meilleurs endroits (resto, magasins, cafés…) de la ville. Ce petit restaurant qui s’appelle Cafe El Domingo (カフェ エルドミンゴ), situe dans un quartier un peu paume de Kobe propose 9 sortes de burgers dont le double cheese burger…les buns sont prépares par la boulangerie locale et la viande est fraîche. Le menu vient avec des pommes de terre, une salade et des morceaux de fruits! Et comme nous sommes au Japon, la taille de l’assiette est raisonnable et pas monstrueuse comme aux US! Le burger était très bon, le resto est très petit avec seulement 2 tables mais très bien décorés!

Instead of traveling, we enjoyed the local specialities of foreign restaurants in Kobe. We went for this hamburger shop featured in the local guide book ” Meets Regional” which gives you details about the best places (restaurants, shops, cafes…) in town. This small place called Cafe El Domingo (カフェ エルドミンゴ), located in a lost neighborhood of Kobe offers 9 sorts of burgers and Mexican food. We tried the double cheese burger… the buns are baked fresh at the local bakery and the patties are hand made. You can add salad and fruits to your plate and make it a somewhat healthier meal.  The size is good, just the right amount not your huge american style burger, after all this is Japan where the size and calories of most of the food is calculated. The place is tiny with only 2 tables but it has a very colorful decoration..just like being there…

Cafe El Domingo- カフぇ エル ドミンゴ

Metro-Subway: Minatogawa Koen 湊川公園駅

A partir de, Prices from:  780 yens + 300 yens pour la salade et les fruits

10-7:00 pm

Carte-map: http://r.tabelog.com/hyogo/A2801/A280109/28004992/dtlmap/


Mugicha

Non cela ne va dire a vos souhaits en japonais, mais c’est la boisson non caféinee de l’été au Japon et dans ma cuisine! Le mugi-cha est une tisane faite a partir de graines d’orge grillées. C’est très facile a préparer et si vous avez la chance d’en trouver dans une épicerie asiatique, elle vient sous forme de sachet qu’il faut faire infuser dans une carafe avec des glaçons et de l’eau jusqu’à obtenir une bonne couleur. Ensuite,on mets au frigo et après seulement 20 min c’est prêt a boire. Cette année, nous en faisons une grande consommation c’est-a-dire a peu prés 1 L par jour. Il faut dire qu’il fait tellement chaud!

It doesn’t mean bless you in Japanese but it’s THE decaffeinate drink of the summer here in Japan and in my kitchen! Mugi-cha is roasted barley tea. It’s super easy to prepare if you have the chance to find some at your grocery store. It comes in the shape of regular tea bags that you put in a pitcher with ice and water. You just have to wait for 20 minutes to brew and it’s ready. It’s deliciously refreshing. We are drinking a lot of it, about one pitcher a day, it’s so hot here that you need something other than water to help with the heat!