A nous le Japon!

Japon/Japan

Genki

Me revoilà… après avoir disparu de la blogosphère depuis prés de 6 mois! Genki c’est finit, notre bébé est bien arrive et il me prend TOUT mon temps, ce qui fait qu’il ne me reste plus beaucoup d’énergie pour entretenir ce blog malheureusement… et je ne souhaites pas en faire un blog de maman. Enfin, après avoir réfléchit un peu, je n’abandonne pas le monde des blogs et je vais sûrement revenir avec un petit nouveau dédié aux légumes japonais et aux pâtisseries japonaises. Ce sont les deux billets qui marchaient les mieux! Alors pour la route, je vous mets une petite photo de Noa, notre petit garçon qui a 5 mois et ne manquerais pas d’ajouter le lien de mon nouveau blog très bientôt!

Portez-vous bien!

I am back… after almost 6 months… time flies! Genki is over, since our baby arrived I have zero time and energy for blogging unfortunately and I do not wish to write another “mommy blog”. So, since I still like blogging I will be coming back with a blog dedicated to Japanese veggies and sweets. Those were the most popular posts of the blog anyway. Here is a picture of our baby boy Noa, 5 months. And stay tune for the link of my new blog!

Cheers!


Omamori

Porte bonheur- Lucky charm

Je suis bien armée…enfin je l’espère dans un pays ou la péridurale ne se fait que tres peu (environ 3% des accouchements), il faut bien trouver autre chose pour se rassurer!:-O Voici mes deux omamori ou porte bonheur spécialement créée pour avoir un accouchement sans problemes. J’ai acheté le rouge au Kyomizudera a Kyoto en mai dernier et le rose m’a gentillement été offert par ma copine Mika qu’elle a acheté sur l’ile d’Awaji non loin de Kobe.

I am well-prepared… at least I think I am. In Japan, getting an epirdural is not common (only 3% of all the birth), I had to find something to make feel better!:-0Here are my two omamori or lucky charms. They are especially made and sold to wish a pregnant women a safe birth. I bought the red at the Kyomizudera in Kyoto last May and the pink was kindly given to me by my friend Mika. She had bought it at a shrine on Awaji Island nearby Kobe.

Petite définition d’un omamori:

C’est une amulette généralement recouverte d’un tissu, contenant un papier ou un bout de bois ou des prières sont inscrites. On en trouve de toutes sortes et pour toutes les occasions: réussir un examen, pour les voyages, pour un nouveau travail… On peut les acheter dans n’importe quel sanctuaire et on les voit partout dans les voitures, sur les sacs, attaches au tel portables etc… Il ne faut jamais ouvrir son omamori sinon il perdrait tous ces pouvoirs mais c’est pas l’envie qui manque!

Little definition of an Omamori:

It is an amulet usually covered by a piece of cloth. It encloses pieces of wood or paper with prayers written on them which are supposed to bring good luck to the bearer on particular occasions, tasks or ordeals. An omamori is also used to ward off bad luck and is often spotted on bags, hung on cellphone straps, in cars, etc. It’s forbidden to open your omomori or all the “powers” will escape. It’s too bad sometimes I really wonder what is inside!


Sweeeet!

Lune d’automne -Fall Moon

Il y a de l’automne dans l’air! Hier soir, nous avons célébré Otsukimi, ou contempler la pleine lune. Cette tradition vient de l’époque de Heian 794-1185. Traditionnellement, on dépose des tsukimi dango, boulettes de riz et de l’herbe des pampas devant la lune que l’on déguste tout en appréciant sa beauté! On peut aussi déposer des produits de saison tels que des pommes de terre douce. Mon amie Akiyo,nous a apporte des confiseries qu’elle a acheté chez la célèbre confiserie Turuya de Kyoto que nous avons dégusté avant d’aller faire un tour dans le quartier pour voir la lune.

Ces confiseries en forme de lapin sont faites à partir de riz mochi pour l’extérieur et de pâte de haricot blanc a l’intérieur.  La tradition japonaise veut que les lapins vivent dans la lune!

Is it Fall already? Yesterday evening, we celebrated Otsukimi, the full moon viewing. The tradition dates to the  Heian era 794-1185.

Tsukimi traditions include displaying decorations made from Japanese pampas grass (susuki) and eating rice dumplings called Tsukimi dango in order to celebrate the beauty of the moon. Seasonal produce are also displayed as offerings to the moon like sweet potatoes. My friend Akiyo brought us some little rabbits that she had bought at the famous sweet shop Turaya from Kyoto. We had them before heading out to watch the moon.

The sweets are shaped as rabbits because according to the Japanese tradition, rabbits live in the moon. The sweets were made of mochi rice outside and white bean paste inside.


Voyage a Kyushu II-Kumamoto

Trip to Kyushu II- Kumamoto

A défaut de rester sur Fukuoka, nous sommes allés plus au sud pour deux jours a Kumamoto, ou le temps y était plutôt passable! Nous avons quand même profite de la ville en commençant par son château. Il n’est pas authentique mais une reconstruction du bâtiment original de 1601. Ce qui est plutôt intéressant c’est que les murs extérieurs sont noirs.

Instead of sticking around in Fukuoka, we headed South towards Kumamoto for two days. Unfortunately, the weather was not with us! We still went to see the castle. It’s not authentic but the reconstruction is pretty good, what’s more it’s black which is not usual for the castle in Japan. 

Juste a cote, on peut visiter la reconstruction des quartiers des habitants du château car personne ne vivait dans le château lui-même qui servait de “salle de réunion”, lieu de réception officiel ou de lieu de garde et d’observation.

Near the castle, we went to visit the reconstruction of the living quarters, indeed nobody was living in the castle which was mainly used to formal reception, meetings and surveillance point.

Le jardin Suizen-ji est censé être le bijou vert de la ville, lorsque nous y sommes allés c’était un peu sec et brule probablement c’était un peu trop tot.  Pourtant, le jardin représentent les 53 arrets du chemein du Tokaido (route de pelegrinage qui relie Kyoto a Tokyo), il y a même une représentation de Mt Fuji que vous pouvez voir sur la photo dessous (la petite colline un peu a gauche).

Lastly, we strolled around the Suizen-ji, supposely the green spot of the city.Unfortunately, it was quite dry and burnt, Winter was still lingering around. This garden is well-known though, it supposely represents the 53 stations of the Tokaido road (piligrimage road between Kyoto and Tokyo). You can even see a reproduction of Mt Fuji, yes, to the lef t on the picture, I am sure you can spot it too!

Nous avons trouve ces pamplemousses japonais a vendre dans le jardin. Il ne faut pas oublie que malgré le mauvais temps Kyushu est une région sub-tropicale alors oui on peut trouver des fruits comme ça ici aussi.

We were quite surprised to find those huge grapefruits for sale in the garden. Even though, the weather was not great, Kyushu is a sub-tropical island and yes you can find fruits as big as these!

Seulement voila, c’est 4000 yens la pièce! (38euros)

The only problem is, that it’s 4000 yens a piece! ($51)


Voyage a Kyushu I-Hakata

Trip to Kyushsu I-Hakkata

Voici quelques photos de notre voyage improvise a Kyushu juste après le tremblement de terre en mars. Voyage improvise car nous n’avions pas vraiment l’intention d’y aller a ce moment la et l’ambiance y était un peu particulière. Pourtant les gens vaquaient a leurs taches quotidiennes mais l’inquiétude se faisait sentir lorsque d’autres étrangers venaient nous accoster en nous racontant comment ils avaient quitte Tokyo sans trop savoir ou aller et en attendant des jours meilleurs n’osant ni rentrer a Tokyo ni rentrer dans leurs pays…

Here are the pictures of our rather improvised trip to Kyushu just after the earthquake in March. It was unexpected because we didn’t plan to go anywhere around that time March, being not especially good for weather and the atmosphere was kind of peculiar. In Kyushu, People were going about their regular business like anywhere else in Japan, but the fear was openly coming from the foreigners that we could see walking in the streets. Some came and talk to us explaining that they had left Tokyo without really knowing where to go, not wanting to leave the country or going back to their own…

Comme tout ceci était assez stressant nous avons décidé d’utiliser les grands moyens et nous avons prit le shinkansen a Shin Kobe pour rejoindre Hakata, la ville adjoignante a Fukuoka au nord de l’ile de Kyushu. C’était ma première fois, et c’était plutôt sympa comme on s’en doute on va très vite, a peu près a 240–300 km/h, on ne voit pas grand chose du paysage du moins sur cette portion ouest mais nous étions a Kyushu a 2 heures alors!

This time was rather stressful so we decided to take the bullet train, shinkansen from Shin Kobe to get to Hakata, the city nearby Fukuoka in the North part of Kyushu island. It was my first time taking it, and it was quite nice and fast with a speed of about  149 to 186 mph, you can’t really see the landscape of the West stretch but we were in Kyushu un 2 hours!

Comme a notre habitude nous avons pas mal marche dans la ville et bien sur visite les incontournables temples et autres sanctuaires de la ville. Fukuoka est très agréable et facile a naviguer et bien desservi par le métro.

As usual, we walked into the city after a 2 hours train ride. We visited temples and shrines. The city of Fukuoka is very pleasant and easy to navigate since it has a subway  and private train lines that would take around.

Il est intéressant d’aller jeter un coup d’œil au sanctuaire de Kushida, si vous etes a Fukuoka pour aller y voir les chars décorés du festival Hakata Gion Yamakasa qui sont exposes le reste de l’année.

Kushida-jinja is home of the Hakata Gion Yamakasa Festival and  displays the floats year round.

Statue du dieu renard inari-dieu du riz.

Inari statue, the fox god of rice.

Jolie fontaine a Kushida.

Pretty fountain a Kushida.

Un autre temple qu’il faut visiter c’est le Tocho-ji qui a le plus grand bouddha assis en bois du Japon (11 mètres de haut, 30 tonnes).  Il est assez impressionnant et on peut même aller a l’intérieur et suivre un chemin dans le noir (genre Fort Boyard) ou l’on se tient a une corde contre le mur pour atteindre la salle du trésor!

Tocho-ji has the largest wooden Buddha in Japan.The carving of the statue started in 1988 and it took 4 years to finish. The statue is 36 feet in height and 30 tons in weight. Besides the statue is a treasure exhibition hall that you can reach by following a path in the dark with a rope against the wall, pretty scary stuff!

La spécialité de Fukuoka, c’est les ramens. Elles sont très connues a l’étranger ou elles sont malheureusement vendues déshydratées …Au Japon, elles font parties de la vie quotidienne de beaucoup de gens et en particulier des étudiants et des hommes d’affaires presses car un bol est en général préparé en moins de 10 mins et sont relativement bon marches (8 a 10 euros).  En tous cas, comme vous vous en doutez rien de vaut des fraiches. Celle de Fukuoka sont appelées Tonkotsu Ramen. C’est quoi la différence avec les autres? Et bien c’est le bouillon fait a partir de porc et qui est en général opaque et blanc. Elles sont servies avec un œuf molle, des tranches fines de porc, de l’ail  moulu, du gingembre et des algues séchées. Un VRAI delice. Durant les quelques jours que nous avons passes a Fukuoka nous avons mange des ramens tous les jours, et nous avons même été  au “ramen stadium” qui est un étage d’un bâtiment remplit de restaurants uniquement dédiés aux ramens.

The culinary speciality of Fukuoka is ramen. This dish is well known outside of Japan and you can find them most of the time as cup noodles…here there are part of regular people’s life and especially students and in a hurry business men. Indeed the bowl of soup is usually ready in about 10 min and are quite cheap ($10 to $12).  As you can guess, nothing is better than fresh ramen, In Fukuoka, the speciality is called Tonkotsu ramen. So what’s the difference? All is the broth I think, this one is made from pork and is quite opaque and white. They are served with a soft boiled egg, thin slices of pork, crushed garlic, ginger and dried seaweed. It’s real good! While we were in town we ate ramen everyday if it was only for Sam, he would have had them at every meal ;-). We tried the ramen stadium, a shopping mall floor full of ramen restaurant and here is what we got:

Hakatta Ramen!

A suivre, Voyage a Kyushu II- Kumamoto

Next to come, Trip to Kyushu II- Kumamoto


Le bœuf de Kobe

Kobe beef

Après 1 an a Kobe, nous sommes allés manger du bœuf de Kobe au restaurant pour notre anniversaire de mariage. Bien sur, il y a beaucoup de restaurants dont c’est la spécialité mais il faut voir les prix !!! Steakland est l’un des moins chers mais la viande y était bonne quoique l’ambiance assez kitch. Nous avons prit le menu bœuf de Kobe qui vient avec un bouillon, une petite salade, la viande et les légumes, un choix de riz ou de pain et une boisson pour un total de 4 900 yens par personne soit 44 euros. L’ambiance n’est pas très romantique mais si vous n’avez jamais essaye le style teppanyaki, c’est toujours intéressant. On vous assoit a un comptoir et le chef prépare devant vous les légumes et puis la viande. Nous avions déjà été mange une fois dans un restaurant de teppanyaki a Minneapolis ou le repas avait été un vrai chaud, avec des couteaux volants partout.

After 1 year in Kobe, we finally went to eat Kobe beef at the restaurant for our anniversary. Of course, it’s Kobe so there are tons of Kobe beef restaurants around and most of them are out of price! Steakland is a good cheaper option if you want to try, of course it’s really retro but… We took the menu that came with soup, a small salad, the meat, veggies, a choice of rice or bread and a drink (usually coffee or tea or juice) for a total of 4900 yens ($64).  The atmosphere is not really romantic but you sit at the counter and the chef prepares the veggies and the meat in front of you, teppanyaki style (on a hot grill). We had gone to a teppanyaki place in Minneapolis and the two are quite different, in the states it was all about the show, throwing knives around…

Alors le bœuf de Kobe c’est quoi et ça a quel gout?

Le bœuf de Kobe est une race élevée dans la préfecture de Hyogo. Elle est nourrit exclusivement a base de grains et de bière. La viande est donc marbrée de graisse ce qui rend la viande très tendre et non grasse. D’après ce que j’ai pu lire, les vaches reçoivent des massages quotidiens n’ont par soucis de bien être mais parce qu’il n’y a pas la place pour les faire gambader… Au niveau du gout, la viande est très bonne et très tendre même si j’aurais préféré qu’elle soit cuite a l’huile et non au beurre.

So what is Kobe beef and how does it taste ?

Kobe beef is exclusively raised in Hyogo prefecture. It is fed with grains and beer so the meat gets all marbled, tender and not fatty. According to what I read, the cows receive daily massage as well not because they are at the spa but because space is spare so they need to get their muscles moving. As far as taste goes, it was very tender for sure. However, I was a little disappointed because it was cooked in butter and I am not a fan of meat and butter but a lot of people love it.

Steakland Kobe

Addresse-Address:1-8-2 Kitanagasa Dori, Kobe

Metro-Subway: Hankyu- JR  Sannomiya

Tel- Phone: 078/332-1653


L’aquarium de Kobe

Kobe aquarium

L’aquarium de Kobe n’est pas très connu et n’est pas vraiment comparable a celui beaucoup plus impressionnant d‘Osaka. Mais il a son charme, il est ouvert depuis 1957.

Kobe Aquarium is not that well known and you can’t compare it to the one in Osaka either but it’s quite charming, it quite old since it was opened in 1957.

On y trouve beaucoup de poissons locaux et du Japon. Il aussi connu pour avoir eu le premier tunnel sous-marin du Japon en 2007 ou l’on peut voir des poissons d’Amazonie.

It mainly features local fishes and native species found in Japan. It is also known because it the first aquarium in Japan to get an underwater tube tunnl in 2007.

copyright photo a la carte

Il y a aussi un spectacle intéressant de dauphins! Attention ça mouille!

It is also a fun place to see a dolphin show. Watch out or you’ll get wet!


chat alors!

Cat’s Meow!

Dayan le chat! Dayan, the cat!

J’ai découvert ce nouveau personnage grâce a ma partenaire de Japonais Akiyo, qui m’a gentillement offert un album de la série pour mon anniversaire en juin. Ce chat est diabolique…he he he! Enfin, les dessins le sont! Effectivement, on le trouve au rayon livre jeunesse mais il existe aussi des romans de ses histoires.  Cette série de livre raconte l’histoire d’une ménagerie d’animaux qui ressemblent plutôt a des enfants terribles plutôt qu’a des chats! Les histoires ont des cotes un peu noirs et même des sorcières qui se saoulent!! Ce qui rend cette collection de livre intéressante pour les enfants et les parents.

I was introduced to this character by Akiyo, my Japanese conversation partner who gave me a book of the series in June for my birthday. Dayan features a charming menagerie of walking and talking critters who act more like mischievous children than animals. There are some slightly dark, less-than-politically correct twists in this story, like the witches’ taste for alcohol. This keeps it fun and interesting for adults.  The stories are charming, with distinctive and appealing artwork that will please to kids and adults.

Plus d’infos- More information:

  • Titre –Title: L’anniversaire de Dayan, Dayan’s birthday
  • Artiste et auteur –artist and author: Akiko Ikeda
  • Maison d’édition- Publishing House: Dark Horse Books (US)
  • Tout Age – All ages
  • Genres: enfants et fantaisie- children & fantasy

La nouvelle

The News

La dernière fois que j’ai utilise ce titre pour un de mes billets sur mon blog, je vous annonçais que nous déménagions de Seattle pour nous installer au Japon…rassurez-vous pas de déménagement en vue cette année mais une nouvelle qui va surement changer notre vie tout autant…nous attendons l’arrivée imminente de notre premier bébé pour le mois de septembre. Oui, j’ai attendu tout ce temps, je dois avouer que le blog a été mis un peu de cote et pas vraiment a jour a cause des preparatifs, aussi il est plus difficile de voyager avec un gros bidon! Ce blog ne deviendra pas un blog de maman au Japon mais je penses qu’il y aura une pause surtout en octobre!

The last time I used this title for one of my post, I was telling you that we were moving to Japan… this time no move in sight but another big news… we are expecting…our first baby for the month of September. That is why the blog has not been updated as much and we recently didn’t take any trips in Japan. Indeed, it’s a little hard to go around with a big belly!  This blog will keep on going but it won’t become a mommy’s blog in Japan, I ‘d like to keep it as it’s for now. I probably will take a break in October however…

Voici quelques liens qui m’ont été utile pour nous préparer pour ceux qui cherchent des infos:

Here are a few useful links for people interested in pregancy in Japan:

  • un blog en Français, un peu vieux et qui se concentre sur Tokyo- A French blog, a little old and for Tokyo but good info: Le Blog des mamans francophones
  • le centre pour les étrangers de Kobe, avec pleins d’infos sur les démarches administratives- the international center into know what kind of paperwork to doKICC
  • les magasins pour enfants  et de maternité (fringues et matériels)-Maternity and children’s stores (clothes and goods): Akachan Honpo, Nishimatsuya, Muji et Baby’s R Us
  • Magasin d’occasion avec pleins de choses pour enfants (habits, poussettes…)- Recycle and second store with lots of stuff for children: Hard off
  • A lire (en anglais) cet article- Article in English: Pregnant in Japan de Surviving Japan
  • A lire (en anglais), ce document écrit par un professeur JET sur son expérience- Long article written by a JET teacher : Having a baby in Japan

Ça a du chien!

Sly Foxes

Vous les connaissez ?  Et bien moi non jusqu’à peu, Gaspard et Lisa est un livre pour enfants Français ou plutôt une collaboration Franco-Allemande de Anne Gutman et Georg Hallensleben. Ici au Japon, ils sont de véritables stars, pour preuve leur site en Japonais et très complet! Je n’ai pratiquement rien trouve en Français ou en Anglais. Ces deux chiens nous racontent leurs histoires de voyage et de vie. On trouve toutes sortes de merchandising allant du sac a provision, au papier a lettre en passant par les porte-clés et autres DVD… Incroyable, tout le monde et surtout les femmes portent quelque chose a leur effigie. En plus, ils sont sensés représenter la France, sur leur site on peut visiter Paris au travers de dessins tires de leurs histoires. Alors êtes-vous prêts pour la folie Gaspard et Lisa?

Do you know them? I didn’t until recently until I started realizing that they were everywhere and that they were French. Actually their creators are French and German: Anne Gutman and Georg Hallensleben. Here in Japan, they are real stars, have a look at their website! Even if you don’t read Japanese, you’ll be able to see that they are a lot about them there. I was unable to find something similar in French or English. What’s unbelievable is all the small things you can get: grocery bags, DVDs, key chains…. You can see women wearing all kinds of stuff with them on it. They apparently are real French ambassadors, on the website you can visit Paris through the drawings of their books. So are you ready for the Gaspard and Lisa’s crazyness?

Gaspard et Lisaen Francais, chez Hachette Jeunesse

in English at Random House


Mugicha

Non cela ne va dire a vos souhaits en japonais, mais c’est la boisson non caféinee de l’été au Japon et dans ma cuisine! Le mugi-cha est une tisane faite a partir de graines d’orge grillées. C’est très facile a préparer et si vous avez la chance d’en trouver dans une épicerie asiatique, elle vient sous forme de sachet qu’il faut faire infuser dans une carafe avec des glaçons et de l’eau jusqu’à obtenir une bonne couleur. Ensuite,on mets au frigo et après seulement 20 min c’est prêt a boire. Cette année, nous en faisons une grande consommation c’est-a-dire a peu prés 1 L par jour. Il faut dire qu’il fait tellement chaud!

It doesn’t mean bless you in Japanese but it’s THE decaffeinate drink of the summer here in Japan and in my kitchen! Mugi-cha is roasted barley tea. It’s super easy to prepare if you have the chance to find some at your grocery store. It comes in the shape of regular tea bags that you put in a pitcher with ice and water. You just have to wait for 20 minutes to brew and it’s ready. It’s deliciously refreshing. We are drinking a lot of it, about one pitcher a day, it’s so hot here that you need something other than water to help with the heat!


Sweeeet!

Depuis notre visite a Kyoto en juin, je suis passée a d’autres desserts japonais, il faut dire qu’il fait tellement chaud et humide que quelque chose de saison est la bienvenue.

Since our last visit to Kyoto last month, I have switched on eating different kind of japanese sweets. It’s really hot and steamy here so something cool is more than welcome.

J’ai trouve ce salon de thé appelé Nana’s Green Tea dans le quartier d’Harborland a Kobe. On y sert du thé vert comme on s’en doute mais aussi des desserts au thé comme sur la photo de dessous! Ca a l’air bizarre non? de la glace grise qui flotte sur un liquide vert et ces petites boules blanches, hein? Et bien ce dessert-boisson est un the vert au lait d’Uji (thé répute de Kyoto), avec des mochi (les petites boulettes de riz) et une boule de glace au sésame noire.  Mumm un délice! Si vous avez l’occasion de trouver de la glace au sésame il vous faut essayer c’est vraiment délicieux!

I have found this tea shop called Nana’s Green Tea in the Harborland neighborhood in Kobe. Their speciality is everything made out of green tea but you can find drinks- desserts such as the one on the picture under. It looks quite strange, right? is this grey ice cream, floating in a green liquid with white balls? Kind of! It’s actually a delicious milk green tea from Uji (well known tea from Kyoto), with some mochi (yes, rice balls) and sesame ice cream! Mumm so delicious, especially the ice cream, I recommend trying some if you get a chance.

Alors ca vous tente, et vous que mangez-vous cet ete pour vous rafraichir?

What do you think?What do you eat this summer to keep you cool?

Nana’s Green Tea

Kobe Harborland

東川崎 cho 1-7-3, Chuo-ku, Kobe, Hyogo
Canal Garden 1 Floor
TEL :078-335-5377
10:00 〜 20:00


Tanabata a Osaka

Tanabata in Osaka

La semaine dernière, le Japon a célèbre le festival des étoiles ou la rencontre entre deux divinites Orihime et Hikoboshi, ou aussi appelées Vega et Altar. D’apres la legende, la voie lactée sépara les deux amants et ils ne pouvaient se rencontrer qu’une fois par an le 7eme jour du 7eme mois.

Le Japon célèbre cette coutume en écrivant des petits messages, ou de la poésie  sur de petits bouts de papier  qui sont accroches sur des branches de bambou. Nous sommes allés a Tennoji dans le sud d’Osaka pour y voir les décorations. Le festival touchait a sa fin et l’ambiance était très relax, loin des foules habituelles d’Osaka. A l’entrée, un hommage au célèbre festival de Tanabata de Sendai dans le Tohoku était rendu avec ces grandes décorations:

Tanabata is the Japanese star festival. It celebrates the meeting of the deities Orihime and Hikoboshi (represented by the stars Vega and Altair respectively). According to legend, the Milky Way separates these lovers, and they are allowed to meet only once a year on the seventh day of the seventh month.

In present-day Japan, people generally celebrate this day by writing wishes, sometimes in the form of poetry, on small pieces of paper, and hanging them onbamboo, sometimes with other decorations.  We went to Tennoji, in the South part of Osaka to admire the decorations. The festival was very casual and not very crowded. At the entrance of the temple, we could admire decorations from the Sendai Tanabata Festival in the Tohoku region which is affected by the recent events.


Sweeeet!

Alors a défaut d’acheter une nouvelle confiserie japonaise et de vous la montrer, nous sommes allés a Kyoto pour mon anniversaire et avons prit un cours ou nous avons pu faire nos confiseries nous mêmes! Nous avions réserves dans la maison traditionnelle Kanshundo.  Le cours était sympathique, nous étions environ une trentaine, surtout des femmes mais pas seulement quelques hommes étaient venus avec leurs copines… Le cours dure 1h30 et coûte 2000 yens (soit 18 euros).

So instead of buying more Japanese sweets, this time, I received a class to go and make my own in Kyoto for my Bd. Sam had made a reservation at the Kyoto Japanese sweet store Kanshundo. The class was fun and very well organized and not too hard to follow even if the prep explanations were in Japanese only. We received a page with explanations in English. The class was full, around 30 people, with mostly women but also a few couragous guys that were on dates with their girlfriends. It lasted for 1h30 and cost Y2000 (about $25).

Le cours est très bien organise et est assez facile suivre même si tout est en Japonais. On nous a gentillement donne une feuille d’explication en anglais pour savoir ce que nous allions faire.  Nous avons fait 4 sortes de confiseries qui sont appellees Kyogashi car elles viennent de Kyoto. Ce qui est sympa c’est que même si les ingrédients de base sont toujours les mêmes, les confiseries changent avec les saisons. Nous avons pu emporter deux confiseries avec nous,  nous en avons mange une avec un thé vert a la fin du cours et une dernière que nous avons chiper même si je penses qu’on avait pas vraiment le droit (!).

We made 4 style of sweets called Kyogashi ( Kyoto-style wagashi).  We took 2 with us in a little box, ate 1 with a delicious matcha tea and took the last one even if I think we were not supposed to (oups…) It was fun to make, the main ingredients are more or less the same but the shapes and colors change with the seasons.

Les deux confiseries ci-dessous sont nos productions! Pas facile de donner la forme de fruit ou de fleur a ce dont aurait dit de la pâte a modeler! Enfin, nous avons fait de notre mieux, normalement la confiserie verte est censée representer une “ume-no-sei”, ou une prune verte. C’est en effet la saison, et on peut les acheter en vrac pour en faire des pickels.  Au centre, nous avons place une boulette de anko (pâte de haricot rouge), quant a la pâte c’est un mélange de sucre, poudre de riz et de la farine de kudzu (vigne Japonaise). La pâte est alors cuite a la vapeur avant d’être travaillée a température ambiante. La deuxième confiserie représente un “ajisai”,  un hortensia. Celui si était assez sympa a faire. En fait, il nous a fallu utiliser une passoire en bambou pour faire sortir des petits filaments de pâte de haricot colores et de les appliquer sur une boulette de haricot rouge.

We made the sweets on the pictures below. It was not easy to shape the different doughs into different kinds of flowers or fruits.  We did our best, anyway, the green one is a “ume-no-sei” or green plum. It’s a very highly seasonal fruit that you can buy to make your own pickels out them.  The center of the sweet is made out of a ball of red bean paste , covered with a dough of sugar rice powder et kudzu flour (Japanese vign). The dough is then steamed and molded at room temperature. The next sweet is an “ajisai” or hydrangea. This one was fun to make! We had to use a bamboo strainer to get the little slices of colored bean paste that we topped onto a ball of read bean paste.

La photo ci dessous sont les models que nous avions.

Here are the “real”, professional stuff that we tried to reproduce.

Ici, nous avons les deux dernières confiseries que nous avons réalisées. Les petits poissons bleus et blancs sont fait a base de sucre et d’une sorte de pâte de riz gluant. Ils sont fait a l’emporte pièce et sont sences sécher 3 mois avant d’être déguster ( mais qui est prêt a attendre si longtemps).  Ils sont alors croquants et s’effritent très facilement. Les petits poissons sont des ayu, ou un poisson de la famille des saumons qui vit dans les rivières.

Here are the two last sweets we made. The small white and blue fishes are Ayu or sweet fish. They are made froma mix of raw sugar and glutinous rice paste.The dough was ready so we just had to cut it with a cookie cutter. They are supposed to dry for 3 months before being eaten (who wants to wait that long). They become crispy and crumbly.

Enfin, la dernière confiserie est le nadeshiko ou oeillet a plumet, qui lui est fait a partir d’une boulette de pâte de haricot blanc, recouvert d’une pâte faite a base de farine de riz, de pâte de haricot et qui est cuite a la vapeur. On donne les formes grâce des outils en bambou.

The last sweet is the nadeshiko or Large Pink, made from a ball of white bean paste, topped with a steamed dough of rice flour and bean paste. We had to use a bamboo triangular spatula to give the shape.

Voila maintenant on sait “tout” sur les wagashi et surtout que c’est pas facile a faire. Alors si cela vous tente et que vous êtes de passage a Kyoto, aller sur leur site et vous aussi faites vos propres confiseries japonaises!

Here we go, now we know how to make wagashi but it’s too difficult to make at home I think. It was a great experience and if by chance you are in Kyoto, don’t hesitate go to their website and try for yourself!

www.kanshundo.co.jp/museum/make/annai_e.htm


Kobe Matsuri

ou le festival de Kobe. Il  a ete creee en 1971 a l’initiative d’un effort pour reunir les gens de laville. Cette annee, on y vu entre autre beaucoup de groupes de fanfares avec leurs uniformes, beaucoup de groupes de samba qui sont apparement tres a la mode ici! et bien sur des danses plus traditionnels. Bien sur ca ne vaut pas le carnaval de SF que nous avons vu l’annee derniere mais c’etait assez interressant, les gens adorent la musique et la danse ici aussi.

or Kobe Festival. It was started in 1971 as an effort to bring people together for an afternoon. This year, we saw lots of bands in their very strict uniforms, lots of samba groups (it’s apparently very popular) and also some traditional dance performances. Of course, there are no comparisons with the SF carnival we saw last year but it’s worth going just to enjoy the music and the dance.


Le pont d’Awaji

The Awaji Bridge

En ce moment c’est la saison des pluies ici, alors c’est pluie, temps couvert et humidite avant le mois de juillet qui laissera place à la chaleur, l’humidite etouffante et au soleil. En attendant, voici quelques photos du pont d’Awaji qui se situe a l’ouest de Kobe. Ce pont, qui mene sur l’ile d’Awaji, a ete constuit en 1998. Il mesure pres de 3 911 m de long. Il est aussi cense resister a un tremblement de terre d’une magnitude de 8.5. C’est tres agreable de se promener autour du pont on peut voir tout le traffic fluviale.

We entered the rainy season here in Japan, so in between rain, grey skies and humidity, I posting pictures of nice blue skies and sunny days back in May. Here is the Awaji bridge, that you can find a miles away from Kobe . It links the city to the small island of Awaji. It was built in 1998 and measures 12,831 ft long. It should resist a 8.5 earthquake. The walk around the bridge is good, we can see very well the boats going by.

Tout pres du pont, on trouve la maison commemorative de Sun Yat Sen, le revolutionaire, politicien et philosophe chinois.

Nearby the bridge, you can visit the only Memorial Hall dedicated to Sun Yat Sen, the famous  Chinese revolutionist, politician and philosopher. 

Voila en attendant le retour du soleil! Here we go!


Le sud ouest de Nara

Southwest of Nara

Horyu-ji est le dernier temple que nous avons visite sur Nara. Il nous a seulement fallu prendre un train( le JR) mais en 15 min nous y étions! Cet ensemble de temples fut fonde en 607 par le prince Shotoku qui est considère être le saint patron du bouddhisme au Japon. Le Horyu-ji est connu pour etre le plus vieux temple en bois au Japon mais aussi pour ses reliques. Celui-ci est en très bon etat malgré les années et a survecu aux incendies et tremblements de terre.

C’était ma première fois et j’avoue que cette visite ajoute aux charmes de la ville de Nara. Avisiter!

Horryu-ji is the last temple we visited in Nara. It was only 15 minutes by train (JR). This is a complex of temples worth visiting in Nara if you have time. It was my first time there and I totally think it adds to the charm of Nara. It’s a really old temple dating from 607. It was built by Prince Shotoku who is considered as the patron saint of buddhism in Japan. Horyu-ji is well known to be the oldest wooden temple in Japan but also for its relicas. It is really well preserved and avoided many fires and earthquakes.


Petit dejeuner Japonais

Lors de notre sejour a Nara, nous sommes restes au ryokan Matsumae situe dans le Naramachi. Nous y avons ete tres bien acceuilli  et cela a permit a mes parents de decouvrir l’auberge a la japonaise. Nous avons donc dormi sur des futons:

When we went to Nara, we stayed at Matsumae Ryokan located in the heart of Naramachi. The staff was very nice and we were able to enjoy the Japanese style B&B. We slept on comfy futons:

Il y avait aussi un bain a la japonaise, ou l’on prend sa douche avant de s’imerger dans un bain d’eau chaude a a peu pres 40 degres. Nous avons porte nos yukatas pour nous relaxer le soir:

We also enjoyed the Japanese style bath, where you take your shower outside the bath before dipping into really hot water to relax. We also wore our yukata (light cotton kimonos) in the evenings.

et avons essayer le “fameux petit dejeuner” qui se composait d’en partant d’en haut a gauche de:

finally we had the Japanese breakfast-Nara style which was made of (from top left):

  • Nabe de tofu/tofu nabe
  • Morceau de poisson et legumes confits/piece of fish and veggies
  • the vert/green tea
  • salade de patates douces/sweet potatoes salad
  • salade de pommes de terre, tofu et petits pois/ peas, tofu and potatoes salad
  • porridge de riz complet/brown rice porridge
  • riz complet/brown rice
  • algues/seaweed
  • pickles japonais et soupe miso/japanese pickles and miso soup

Alors qu’en pensez-vous?Etes-vous prets a essayer?

What do you think? Are you ready to try it?


Nara

Pour finir notre tour du Kansai, nous avons passe quelques jours à Nara. Cela faisait 7 ans que nous n’y avions pas mis les pieds! Nara a ete la capitale du Japon de 710 a 784. En seulement 70 ans, la ville devint très importante et devint la Capitale du Sud. Aujourd’hui, la ville est de taille moyenne avec seulement 375 000 habitants. Mais on compte pas moins de 1200 cerfs dans la ville. Ils sont aujourd’hui protèges par la ville et on les voit partout. Tout a commence avec la légende du dieu Taremikazuki qui arriva a Nara sur le dos d’un cerf blanc afin de proteger la nouvelle capitale.  Depuis lors, le cerf de Nara est considere comme un animal en provenance des dieux et un protecteur.  Effectivement, comme je disais dans l’un de mes posts précédents, il y en a partout et on peut les nourrir en achetant des biscuits spéciaux (sortes de senbei). Ils ne sont pas très timides et ne demandent qu’a manger dans votre main!

To end our Kansai visit, we spent a couple days in Nara. Our last time was 7 years ago but it hadn’t change much! Nara was the capital from 710 to 784. In only 70 years, the city became very prestigious and is known since them as the Capital of the South. Today, it is a medium sized city of 375 ooo people. But the real stars are the 1 200 deers that live in the city. They are protected by the city and you can spot them everywhere. All started with the Taremikazuki legend according to which he arrived on the back of a white deer to protect the city at its beginnings. Since then, the Nara deer is considered as an animal coming from the gods and a protector. Indeed, as I was talking about in one of my previous post, they are everywhere and all they want you to do is to feed them.

Avant d’aller voir LE bouddha de Nara, nous avons entrevu un mini defile de dames habillees en costumes traditionels tres mysterieux…

Before heading towards to the big Buddha, we came accross these ladies dressed in a traditional Nara style dresses, very mysterious since we didn’t know where they were going to….

Le grand bouddha de Nara est tres impressionant, il mesure pres de 16 metres de haut et pese 437 tonnes de bronze et 130 kg d’or. Il est preserve dans un batiment qui est le plus grand monument en bois au monde.

The Big Buddha in Nara is very impressive even after a couple times! It measures about 56 feet high and weighs 521 tons of bronze and 286 pounds of gold. He is not sitting outside but in the largest wooden building around the world. 

Nous avons fait un petit tour par le temple de Kasuga Taisha qui est connu pour ses allees de lanternes. Apparement, il y a un festival en fevrier ou elles sont toutes illuminees.

We went to the Kasuga Taisha afterwards and enjoyed the famous lanterns sitting outside the temple. I have heard that, the temple has a special festival in February when all the lanterns are ligntened, it must be really impressive!

Nous nous sommes aussi promenes dans le Naramachi, qui est l’ancienne partie de la ville. La plus part des maisons ont ete restaurees et convertit en petites boutiques d’artisanat ou cafes.

We also strolled in Naramachi. It is the oldest part of the city where the traditional houses have been reconverted into small craft stores and cafe. Very pleasant and worth the visit.

A suivre: le petit dejeuner a la mode de Nara

To follow: Breakfast the Nara way


Hitogata-ou comment se debarrasser de ses soucis

Hitogata-how to solve your problems

Et bien, il vous suffit de vous rendre a Kyoto et plus particuliemement au Kyomizudera. La vous prenez un petit papier en forme de poupee  pour 200 yens (1,70 euros) et vous ecrivez vos malheurs dessus. Une fois finit, il faut mettre le petit ange dans une bassine en bambou remplie d’eau. Selon la croyance, des que votre message disparait, vos soucis sont censes s’envoler!Magique non!!

You simply have to go to Kyoto and especially to the Kyomizudera temple. There, take a little paper shaped as a doll and pay 200 yens (2,5$), write your problems on it. Then, imerge the little angel in the bamboo tub next to it. According the legend, your problems will disappear with the words you wrote on the little piece of paper. Incredible, no!


3 jours a Kyoto

Three days in Kyoto

Dur, dur de faire le tour complet de Kyoto en 3 jours. C’est impossible! Il faut bien 1 semaine pour couvrir toutes les parties de la ville, les temples et autres lieux historiques s’etendent aux quatre coins de la ville. Alors, a defaut d’avoir l’air d’un livre touristique, je vous montre aujourd’hui quelques photos de mes endroits “les plus connus” que j’apprecie tout particulierement.

It is really hard to see all Kyoto in only 3 days. It’s actually impossible! It’s like Paris you need at least a whole week since all the temples and historic sites are spread at the four corners of the city. So, instead of turning this post into a page you could find in a guidebook, I will only show you what I like from the “most well known places” in Kyoto.

Le ryoan-ji, c’est la ou l’on medite meme si c’est toujours plein de monde. Pourtant les gens s’assoient et regardent le jardin…alors et vous que voyez-vous?

Ryoan-ji, this is where you can meditate even though it’s always full of people. But everybody seats, whispers and look at the garden… so about you what do you see?

Le chemin qui mene au Kyomizudera, remplit de petites boutiques et restaurants.

This is the path that leads to the Kyomizudera, full of small shops and restaurants.

Vue sur le Kyomizudera

View of the Kyomizudera

Photos du Pavillon d’argent, qui n’a rien d’argente mais qui respire la simplicite, la mousse et le calme.

Pictures of the Silver Pavillon, it’s not really silver but this temple is simple, full of moss and nicely quiet.

Un parfait au matcha, deguste a deux pas du quartier de Gion (quartier des geishas).

A matcha parfait, eaten at the corner of the Gion neighborhood (geishas area).

et la course poursuite pour attraper au vol une photo des geishas courant de restaurants en restaurants…

and the run to get a picture of the geishas running around Gion, going from one restaurant to the other…


Osaka Mummmm!

Yummy Osaka!

Voila ce que nous avons dégusté lors de notre visite a Osaka.

Here is what we ate in Osaka!

Dans un resto Coréen, nous avons mange une savoureuse soupe de ramen avec des morceaux de porc qui avaient un bon gout d’huile de sésame.

In a Korean restaurant, we had this delicious ramen soup with slices of park. The broth was tasty and had a great taste of sesame oil.

Ça c’était dans un salon de thé tout ce qu’il y a de plus classique. Pour accompagner mon gâteau, j’ai commande sans bien lire la carte un thé froid “spécialité de la maison”. Et bien, je me suis retrouvée avec 3 verres: un de the (normal), un de sirop de sucre et un shot de whisky! Étonnant, non?

Here is what I got at a cake shop in Dotombori. I ordered a tea to go with  my cake, and got the “tea of the house” without reading the meny carefully. I got 3 glasses: an ice tea, gum syrup and a shot of whisky to go with it! Am I missing something?

Ça c’est le gâteau en vogue ici: le Mont Blanc! Ce gâteau est une purée de marrons vanillée avec un dôme de crème chantilly, on le voit partout et a tous les gouts, thé vert, fraise, fruits exotiques… a l’origine c’est un gâteau antillais qui a été japonisé.

Here is the western cake of the moment here: le Mont Blanc! This cake is a vanilla and chestnut purée with a whipped cream dome. It’s everywhere and it has a lot of different flavors such as green tea, strawberries… This cake is orginally French from the Antilles but was Japanised!

On finit par le traditionnel okonomiyaki, a déguster brulant a la spatule!

The last one is the traditional okonomiyaki, eaten pipping hot with its spatula!


La photo du mois

Picture of the month

Chaque mois, les blogueurs qui participent à La photo du mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogues respectifs des participants, le 15 de chaque mois, à midi, heure de Paris. Ce mois-ci, le thème est “En mai, fais ce qu’il te plaît !”.

Every month, I am participating in “La photo du mois” and publish a picture according to a theme. All the pictures are published on the 15th of each month at noon, Paris time. This month, the theme is: “in May, do whatever you like”.

Ma photo est celle d’un cerf lors de notre visite a Nara. Ils sont la mascote de la ville et on les croise partout dans la ville et surtout pres des temples. Ils sont habitues aux hommes et attendent d’etre nourrit!

My picture is a deer from Nara. They are the emblem of the city. You can see them everywhere and they are not shy! They only want you to feed them.

Allez faire un tour sur le blog des autres participants> Have a look at the other blogs too!

A&G, Alice, Anne, blogoth67, Caro, Caro[line], Caroline, Céliano, Céline, Céline in Paris, Chouchou, Clara, Claude, Cynthia, Doremi, Doréus, Dorydee, Ennairam, Fabienne, François, Frankonorsk, Frédéric, Gilsoub, Godnat, Grignette, Guillaume, Jo Ann, Krn, La Madame, Laëtitia, Benjamin et Jérôme, L’azimutée, Les Caribous-bou-bou, Lululiberty, M, Mandy, Marie, Marion, M’dame Jo, 4 petits suisses dans un bol de riz, Nathalie, Nicopompus & SeriesEater, Nolwenn, Olivier, Onee-Chan, Sébastien, Shandara, Sophie,Stéphane, Stephane08, Tambour Major, Tania, Thib, Titem, Un jour-Montreal, Véronique, Virginie, Viviane et 100driiine.

Vous désirez participer à La Photo du Mois ? Rien de plus simple : connectez-vous sur Facebook et rejoignez le groupe. Vous n’avez pas de Facebook ? contactez Olivier.


Le Kansai-Osaka

Le Kansai est la région qui regroupe la préfecture de Hyogo avec Kobe, la région d’Osaka, de Kyoto, de Nara et de Wakayama au sud. C’est cette partie du Japon que nous avons visite lors de la venue de mes parents. Pour les deux premiers jours nous nous sommes concentres sur Osaka.

The Kansai area combines Hyogo prefecture with Kobe, Osaka Kyoto, Nara and Wakayama in the South. We visited this area with my parents when they came a couple weeks ago. We spent two days roaming around Osaka.

Bien sur nous avons fait les touristes avec la visite du château d’Osaka qui malgré son intérieur très moderne (vous pouvez prendre un ascenseur pour y aller) présenté bien l’histoire de Toyotomi Hideyoshi (unificateur du Japon) et donne une belle vue sur la ville.

Of course, we went to Osaka Castle (Himeji castle being closed for constructions) that was rebuilt after the war and is quite modern. Indeed, you can take an elevator to go to the top. But there are good exhibitions if you are interested in Toyotomi Hideyoshi who unified the country and built the castle originally.

A défaut de faire la visite du musee d’histoire de la ville d’Osaka qui était ferme, nous nous sommes rabattus sur le petit parc des Fermes traditionnels Japonaises situes au nord de la ville. Le parc présente onze maisons provenant de tout le pays et datant de l’époque d’Edo (1700-1960). Les maisons sont meublées et on y trouve aussi de l’outillage utilise pour le travail des champs. Si vous voulez les visiter vous trouverez plus d’infos pratiques ici.

Instead of going to the Museum of History of Osaka city as planned with went to the Open Air Museum of Old Japanese Farm houses situated in the northern part of the city. The park shows eleven houses who were brought from all over Japan. They are from the Edo Period (1700-1960). The houses have furniture and also tools. Here is more info if you want to go and have a look for yourself!

Nous avons été aussi a l’aquarium de la ville connu pour être l’un des plus grand au monde. Nous avons pu admirer les poissons et animaux du Pacifique et plus particulièrement ceux qui vivent prés des zones volcaniques.

We went to the Kaiyukan, the Osaka Aquarium. It focuses on fishes and animals living on the Ring of Fire (Pan Pacific Volcanic Zone) and the Ring of Life (Pan Pacific Life Zone).

Mais qui se cache derrière cette boule de poile 😉 Who is hiding behind this bowl of hair;-)

Le clou du spectacle est la baleine requin qui évolue dans un aquarium de 9 mètres de profondeur!!!

The main attraction is the whale shark who lives in a 29 feet tank. Scary!!

Plus d’infos sur l’aquarium allez ici. If you want more info about the aquarium click here!