A nous le Japon!

Archive for June, 2011

Sweeeet!

Alors a défaut d’acheter une nouvelle confiserie japonaise et de vous la montrer, nous sommes allés a Kyoto pour mon anniversaire et avons prit un cours ou nous avons pu faire nos confiseries nous mêmes! Nous avions réserves dans la maison traditionnelle Kanshundo.  Le cours était sympathique, nous étions environ une trentaine, surtout des femmes mais pas seulement quelques hommes étaient venus avec leurs copines… Le cours dure 1h30 et coûte 2000 yens (soit 18 euros).

So instead of buying more Japanese sweets, this time, I received a class to go and make my own in Kyoto for my Bd. Sam had made a reservation at the Kyoto Japanese sweet store Kanshundo. The class was fun and very well organized and not too hard to follow even if the prep explanations were in Japanese only. We received a page with explanations in English. The class was full, around 30 people, with mostly women but also a few couragous guys that were on dates with their girlfriends. It lasted for 1h30 and cost Y2000 (about $25).

Le cours est très bien organise et est assez facile suivre même si tout est en Japonais. On nous a gentillement donne une feuille d’explication en anglais pour savoir ce que nous allions faire.  Nous avons fait 4 sortes de confiseries qui sont appellees Kyogashi car elles viennent de Kyoto. Ce qui est sympa c’est que même si les ingrédients de base sont toujours les mêmes, les confiseries changent avec les saisons. Nous avons pu emporter deux confiseries avec nous,  nous en avons mange une avec un thé vert a la fin du cours et une dernière que nous avons chiper même si je penses qu’on avait pas vraiment le droit (!).

We made 4 style of sweets called Kyogashi ( Kyoto-style wagashi).  We took 2 with us in a little box, ate 1 with a delicious matcha tea and took the last one even if I think we were not supposed to (oups…) It was fun to make, the main ingredients are more or less the same but the shapes and colors change with the seasons.

Les deux confiseries ci-dessous sont nos productions! Pas facile de donner la forme de fruit ou de fleur a ce dont aurait dit de la pâte a modeler! Enfin, nous avons fait de notre mieux, normalement la confiserie verte est censée representer une “ume-no-sei”, ou une prune verte. C’est en effet la saison, et on peut les acheter en vrac pour en faire des pickels.  Au centre, nous avons place une boulette de anko (pâte de haricot rouge), quant a la pâte c’est un mélange de sucre, poudre de riz et de la farine de kudzu (vigne Japonaise). La pâte est alors cuite a la vapeur avant d’être travaillée a température ambiante. La deuxième confiserie représente un “ajisai”,  un hortensia. Celui si était assez sympa a faire. En fait, il nous a fallu utiliser une passoire en bambou pour faire sortir des petits filaments de pâte de haricot colores et de les appliquer sur une boulette de haricot rouge.

We made the sweets on the pictures below. It was not easy to shape the different doughs into different kinds of flowers or fruits.  We did our best, anyway, the green one is a “ume-no-sei” or green plum. It’s a very highly seasonal fruit that you can buy to make your own pickels out them.  The center of the sweet is made out of a ball of red bean paste , covered with a dough of sugar rice powder et kudzu flour (Japanese vign). The dough is then steamed and molded at room temperature. The next sweet is an “ajisai” or hydrangea. This one was fun to make! We had to use a bamboo strainer to get the little slices of colored bean paste that we topped onto a ball of read bean paste.

La photo ci dessous sont les models que nous avions.

Here are the “real”, professional stuff that we tried to reproduce.

Ici, nous avons les deux dernières confiseries que nous avons réalisées. Les petits poissons bleus et blancs sont fait a base de sucre et d’une sorte de pâte de riz gluant. Ils sont fait a l’emporte pièce et sont sences sécher 3 mois avant d’être déguster ( mais qui est prêt a attendre si longtemps).  Ils sont alors croquants et s’effritent très facilement. Les petits poissons sont des ayu, ou un poisson de la famille des saumons qui vit dans les rivières.

Here are the two last sweets we made. The small white and blue fishes are Ayu or sweet fish. They are made froma mix of raw sugar and glutinous rice paste.The dough was ready so we just had to cut it with a cookie cutter. They are supposed to dry for 3 months before being eaten (who wants to wait that long). They become crispy and crumbly.

Enfin, la dernière confiserie est le nadeshiko ou oeillet a plumet, qui lui est fait a partir d’une boulette de pâte de haricot blanc, recouvert d’une pâte faite a base de farine de riz, de pâte de haricot et qui est cuite a la vapeur. On donne les formes grâce des outils en bambou.

The last sweet is the nadeshiko or Large Pink, made from a ball of white bean paste, topped with a steamed dough of rice flour and bean paste. We had to use a bamboo triangular spatula to give the shape.

Voila maintenant on sait “tout” sur les wagashi et surtout que c’est pas facile a faire. Alors si cela vous tente et que vous êtes de passage a Kyoto, aller sur leur site et vous aussi faites vos propres confiseries japonaises!

Here we go, now we know how to make wagashi but it’s too difficult to make at home I think. It was a great experience and if by chance you are in Kyoto, don’t hesitate go to their website and try for yourself!

www.kanshundo.co.jp/museum/make/annai_e.htm

Advertisements

Kobe Matsuri

ou le festival de Kobe. Il  a ete creee en 1971 a l’initiative d’un effort pour reunir les gens de laville. Cette annee, on y vu entre autre beaucoup de groupes de fanfares avec leurs uniformes, beaucoup de groupes de samba qui sont apparement tres a la mode ici! et bien sur des danses plus traditionnels. Bien sur ca ne vaut pas le carnaval de SF que nous avons vu l’annee derniere mais c’etait assez interressant, les gens adorent la musique et la danse ici aussi.

or Kobe Festival. It was started in 1971 as an effort to bring people together for an afternoon. This year, we saw lots of bands in their very strict uniforms, lots of samba groups (it’s apparently very popular) and also some traditional dance performances. Of course, there are no comparisons with the SF carnival we saw last year but it’s worth going just to enjoy the music and the dance.


Le pont d’Awaji

The Awaji Bridge

En ce moment c’est la saison des pluies ici, alors c’est pluie, temps couvert et humidite avant le mois de juillet qui laissera place à la chaleur, l’humidite etouffante et au soleil. En attendant, voici quelques photos du pont d’Awaji qui se situe a l’ouest de Kobe. Ce pont, qui mene sur l’ile d’Awaji, a ete constuit en 1998. Il mesure pres de 3 911 m de long. Il est aussi cense resister a un tremblement de terre d’une magnitude de 8.5. C’est tres agreable de se promener autour du pont on peut voir tout le traffic fluviale.

We entered the rainy season here in Japan, so in between rain, grey skies and humidity, I posting pictures of nice blue skies and sunny days back in May. Here is the Awaji bridge, that you can find a miles away from Kobe . It links the city to the small island of Awaji. It was built in 1998 and measures 12,831 ft long. It should resist a 8.5 earthquake. The walk around the bridge is good, we can see very well the boats going by.

Tout pres du pont, on trouve la maison commemorative de Sun Yat Sen, le revolutionaire, politicien et philosophe chinois.

Nearby the bridge, you can visit the only Memorial Hall dedicated to Sun Yat Sen, the famous  Chinese revolutionist, politician and philosopher. 

Voila en attendant le retour du soleil! Here we go!


La photo du mois

Picture of the month

Chaque mois, les blogueurs qui participent à La photo du mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogues respectifs des participants, le 15 de chaque mois, à midi, heure de Paris. Ce mois-ci, le thème est “la cle”. Et bien cela fait un mois que j’ai une liste de mot pour me donner des idees: cle des champs, cle des langues, cle de porte, cle de l’esprit, cles de l’actualite, cle du bonheur, cle du temps….et bien avec tout ca j’ai decide de vous montrer mes cles tout simplement! La longue cle de notre petit chez nous, la petite cle qui garde nos tresors au chaud a Seattle et mes deux porte cles qui ont un peu “vecu”: mon totoro et mon petit singe souvenir de Nara sense protege des maladies.

Every month, I am participating in “La photo du mois” and publish a picture according to a theme. All the pictures are published on the 15th of each month at noon, Paris time. This month, the theme is: “the key”. So I made a huge list of words:  key to the languages, key of the mind, key of happiness… but even with all that, nothing came to me. So at last, I took a picture of my keys: the long one for our appartment, the small one for  our stuff in Seattle and my two key chains: totoro and my souvenir from Nara the lucky monkey, protector from illnesses.

 

 

 

 

 

Et chez les autres ca donne quoi? What’s up with the other bloggers?

100driiine, A&G, Alice, Anne, Astrid, blogoth67, Caro, Caro[line], Caroline, Cécy, Céliano, Céline, Céline in Paris, Cherrybee, Chouchou, Clara, Claude, Cynthia, Damien, Doremi, Doréus, Dorydee, Dr. CaSo, Eddy, Eff’Zee’Bee, Ennairam, Fabienne, François, Frankonorsk, Frédéric, Gilsoub, Godnat, Grignette, Guillaume, hibiscus, Isabelle, Jo Ann, Krn, La Madame, Laëtitia, Benjamin et Jérôme, L’azimutée, Les Caribous-bou-bou, M, Mandy, Marco, Marie, Marion, M’dame Jo, Nathalie, Nicopompus & SeriesEater, Noelia, Nolwenn, Olivier, Onee-Chan, 4 petits suisses dans un bol de riz, Sébastien, Shandara, Stéphane, Stephane08, Tambour Major, Tania, The Breathless Quills, The Parisienne, Thib, Titem, Un jour-Montreal, Véronique et Viviane.

Vous désirez participer à La Photo du Mois ? Rien de plus simple : connectez-vous sur Facebook et rejoignez le groupe. Vous n’avez pas de Facebook ? contactez Olivier.

 


Le sud ouest de Nara

Southwest of Nara

Horyu-ji est le dernier temple que nous avons visite sur Nara. Il nous a seulement fallu prendre un train( le JR) mais en 15 min nous y étions! Cet ensemble de temples fut fonde en 607 par le prince Shotoku qui est considère être le saint patron du bouddhisme au Japon. Le Horyu-ji est connu pour etre le plus vieux temple en bois au Japon mais aussi pour ses reliques. Celui-ci est en très bon etat malgré les années et a survecu aux incendies et tremblements de terre.

C’était ma première fois et j’avoue que cette visite ajoute aux charmes de la ville de Nara. Avisiter!

Horryu-ji is the last temple we visited in Nara. It was only 15 minutes by train (JR). This is a complex of temples worth visiting in Nara if you have time. It was my first time there and I totally think it adds to the charm of Nara. It’s a really old temple dating from 607. It was built by Prince Shotoku who is considered as the patron saint of buddhism in Japan. Horyu-ji is well known to be the oldest wooden temple in Japan but also for its relicas. It is really well preserved and avoided many fires and earthquakes.